LE SOUFFLE DU POTIRON

Introduction au jardin des vapeurs

 

Quel est cette silhouette mystérieuse au milieu du jardin, de couleur orange, dont le souffle et la vapeur se font ressentir ? Vous vous approchez lentement et découvrez un potiron géant à travers une atmosphère orange et brumeuse. Un son étrange émane du cœur du potiron, vous décidez alors d’y aller d’un pas décisif !

 

Le jardin est une interprétation de la cuisson à la vapeur des légumes du jardin, en effet en entrant on se retrouve dans une sorte de potager de cucurbitacées très chaotique dont un énorme potiron central qui est en train de cuire. De la vapeur sort de l’extrémité supérieur du potiron et tout autour de celui-ci.

 

L’environnement proche du potiron est composé de briques cassées réparties sur le sol de manière à former des petits monticules sur lesquels seront plantés des potirons et bien d’autres cucurbitacées. Sortant du sol ci et là des graminées (Stipa tenuifolia, Panicum virgatum, Molinia caerulea, Pennisetum villosum) viennent coloniser l’espace et donner une touche de finesse et graphique à l’ensemble.

 

Le potiron géant est quant à lui composé de panneaux à armature métallique, sur lesquels des toiles de couleur orange sont tendues. Ces panneaux sont reliés entre eux par deux grands cercles métalliques. Entre les panneaux orange des colonnes métalliques sont colonisées par des plantes grimpantes (Ipomea coccinea, Phaseolus coccineus, Thunbergia alata, Tropaeolum majus).

 

Au centre du potiron des Physalis alkekengii sont une interprétation des pépins que l’on retrouve généralement au cœur de cette plante, au sol, toujours ce revêtement de briques cassées. Des cubes métalliques disposés de manière aléatoire dans le coeur du potiron offre aux promeneurs une assise leur permettant de se poser pendant le temps d’une cuisson. Bonne dégustation créative.

 

 

Christophe BAERWANGER & Julien BERBIN

Copyright 2010—le souffle du potiron